L'AIRAP, Association pour l'Information sur les Risques d'Avalanches urbaines et leur Prévention, a été créée en 2005 par les parents de 3 jeunes, morts dans l'avalanche " oubliée " de Montroc le 9 février 1999 (commune de Chamonix - 12 morts dans 4 des 19 chalets détruits).

A Val d'Isère, le 10 février 1970, 39 jeunes étaient tués par une avalanche de même nature.

Son objet est de prendre toutes initiatives de manière à ce que :

Le procès du Maire de Chamonix en 2003 a en effet montré les lourdes défaillances, tant des services de l'Etat que de la Mairie, dans chacun de ces trois domaines.

L'AIRAP est animée du souci très vigilant que d'autres ne soient pas les victimes, un jour, des dysfonctionnements observés.

Ce site est ouvert depuis le 1er septembre 2008. Il rendra compte fidèlement des avancées de l'AIRAP dans la poursuite de ses objectifs.

 

Juillet 2013- Chamonix- pré rapport des 4 experts

 Ci-joint, l'intégralité du pré rapport du collège des 4 experts nommés par le préfet de la Haute-Savoie pour réexaminer le PPR de Chamonix, comme l'a demandé d'une manière incessante l'AIRAP depuis....septembre 2007

En savoir plus >

Hiver 212-2013, ce qui a été obtenu...après tant d'efforts

 Les actions développées par l'AIRAP sur le sujet particulier de la prise en compte des nouveaux éléments de danger connu par la mairie de Chamonix pour l'hiver 2012-2013 n'auront pas été vains.

Voir l'article joint qui explicite les choses

En savoir plus >

Hiver 2012-2013...comment les drames se préparent à Chamonix (avalanches)

 Les précisions sur les risques d’avalanches dans plus de 40 secteurs urbanisés de la Vallée transmises au préfet de la Haute-Savoie par un expert qu’il avait missionné à cet effet, ont été communiquées au maire de Chamonix il y a un mois.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  D’une manière inqualifiable et inacceptable pour toute personne soucieuse de la vie d’autrui, le refus de prendre en compte dès à présent ces données ne permettra pas d’assurer cet hiver la protection des personnes concernées, très généralement des résidents secondaires, en cas d’épisode neigeux intense, comme cela a été  le cas en 1999.                                                                                                                    Vous trouverez tous les éléments de ce dossier dans le texte ci-dessous et les courriers joints.

 Toutes les composantes d’un nouveau drame causé par une avalanche à Chamonix, cet hiver, se mettent en place.

En savoir plus >

Zones jaunes en Haute-Savoie, février 2012

 Le point de la situation au 9 février 2012, jour anniversaire de l'avalanche de Montroc-Chamonix du 9 février 1999:

En savoir plus >

Décembre 2010-Chamonix- La sécurité des personnes face au risque d’avalanche urbaine- Suite

 Depuis mars 2010, pour Chamonix, certaines choses ont bougé,... mais dans le mauvais sens. D'autres pas du tout.....

Après l'affaire du "sang contaminé", celle du Médiator" prend la relève." Ils savaient et ils n'ont rien fait".

En savoir plus >

Les derniers articles